Instantanés / Denis Parenthoine

Gaspard Prénovec, violon
Luis Rigou, flûte
Denis Parenthoine, piano

 

 

#TAC 049

 

Saisir l’instant, à la manière de l’aquarelliste, à la manière d’un peintre de rue qui croque une scène, tel est le fil conducteur qui relie les différentes pièces présentées ici. Pièces brèves, de circonstances, tantôt légères, tantôt plus graves, le plus souvent en demi-teintes. Au fil des différents morceaux, au travers des multiples correspondances que tissent entre eux les sons et qui font écho aux jeux d’ombres et de lumières d’un paysage, on perçoit comme une lente et douce mélancolie
qui sourd. Le souvenir de l’instant se meut imperceptiblement en
moment de réminiscences où l’imagination se perd… pour l’agrément de l’oreille ou de l’esprit.


En écoute / Achat en ligne


Gaspard Prénovec
Né en 1993 à Auxerre, il commence le violon à l’âge de 4 ans avec Julien Vanhoutte au conservatoire d’Auxerre, avant de poursuivre son apprentissage avec Guillaume Dettmar au conservatoire d’Orléans puis avec Jean-Luc Fort au conservatoire de Bordeaux. Après l’obtention de trois premiers prix de concours internationnaux (UFAM, Bellan), une médaille d’or et des études de lettres classiques, il se produit en public de manière soutenue, en soliste ou au sein de diverses formations et dans des répertoires très variés, tout en enseignant le violon et plus généralement la musique en Bretagne. En 2020, il fonde la societé Phosphoros qui a pour objet la promotion de la culture sous toutes ses formes. Gaspard Prénovec joue sur un violon fabriqué par Laurent Zakowski en 2003.

Luis Rigou
Né en 1961 à Buenos Aires, il fait ses études musicales au Conservatoire National de Buenos Aires. et rejoint le groupe de Jaime Torres puis celui d’Anibal Sampayo. En 1981, il fonde l’ensemble Maíz. Invité pour intégrer le Cuarteto Cedrón en tant que flûtiste, il s’installe en France en 1989 et multiplie les collaborations avec d’autres artistes : Luis Naón, Ricardo Moyano, Minino Garay, Gustavo Beytelmann, Antonio Agri, Nilda Fernández, Sergio Ortega, Idan Raichel…
C’est sous le nom artistique de Diego Modena et l’album Ocarina, que Luis Rigou acquiert sa renommée internationale, récompensé par 57 Disques d’or, de platine et de diamant.
Il enregistre par la suite 18 autres albums, assure la direction artistique de Lluis Llach. En 1996, commence sa longue collaboration avec Vicente Pradal pour Cantique Spirituel, Llanto por Ignacio Sánchez Mejías, Peleas y Melisanda, Vendrá de noche et Medianoche.
En 2020 il crée le spectacle musical Tango Secret, avec Céline Bishop et Los Guardiola, et en 2022 le spectacle Voyages au centre de la Terre, avec la musique de Helene Arntzen.
Actuellement, il se produit à travers l’Europe comme soliste avec l’ensemble La Chimera dans les programmes Misa de Indios, Misa Criolla et Gracias a La Vida.

Denis Parenthoine
Né en 1967 à Saint-Brieuc, il débute l’apprentissage de la musique à 17 ans, en parallèle d’études littéraires, il suit des cours particuliers auprès d’Anne Magadur, professeur de piano à l’Ecole Nationale de Musique de Saint-Brieuc. Il prend également des cours d’Harmonie et de Contrepoint auprès de la compositrice et pédagogue Yvonne Desportes et entre en classe d’Ecriture au CNSM de Paris où il reçoit pendant deux ans l’enseignement du compositeur Alain Bernaud.
En parallèle d’une activité de composition tournée vers le piano et la musique de chambre, figurent alors également des pièces pour orchestre symphonique. Par ailleurs, il enseigne le piano et la formation musicale dans diverses structures de sa région. En 2002, deux de ses pièces pour violon et piano paraissent aux Editions Combre. Son intérêt pour les préoccupations acoustiques l’ayant amené à entreprendre des études scientifiques approfondies, il partage à présent son temps entre une activité d’enseignement et une activité régulière de composition.