The Shape of Water

Raminta Neverdauskaité
Laurence Rigaut
Anastasia Voltchok
Pavel Nersessian

Œuvres pour piano de
Laurence Rigaut
Claude Debussy
Franz Liszt
Maurice Ravel
Modeste Moussorgski

#TAC 020


Quatre pianistes de talent réunis par Raminta Neverdauskaité
et son projet autour de l’eau dans toutes ses formes.




SORTIE OFFICIELLE DE L’ALBUM DIGITAL
LE 22 MARS 2019
JOURNÉE MONDIALE DE L’EAU

 


L’ALBUM EN PRE-VENTE ICI via PAYPAL

Choisir le format




1. L’eau I  de Laurence Rigaut par Laurence Rigaut
2. The Snow is Dancing de Claude Debussy  par Raminta Neverdauskaité
3. Des pas sur la neige de Claude Debussy par Raminta Neverdauskaité
4. L’eau II de Laurence Rigaut par Laurence Rigaut
5. Jardins sous la pluie de Claude Debussy  par Raminta Neverdauskaité
6. Pour remercier la pluie au matin (Sixième épigraphe antique)
de Claude Debussy  par Raminta Neverdauskaité et Anastasia Voltchok
7. L’eau III de Laurence Rigaut par Laurence Rigaut
8. Jeux d’eaux à la Villa d’Este de Franz Liszt par Raminta Neverdauskaité
9. Jeux d’eau de Maurice Ravel par Pavel Nersessian
10. L’eau IV de Laurence Rigaut par Laurence Rigaut
11. Une larme de Modeste Moussorgski par Anastasia Voltchok
12. La cathédrale engloutie de Claude Debussy  par Raminta Neverdauskaité

Enregistré en octobre 2018 aux Studios Malambo@TAC | Territoire Art et Création
Enregistrement, mixage et mastering : Laurent Compignie
Design couverture : Diego Pittaluga @TAC
Crédit photo : © Marc Baffreau
Une co-production Marc Baffreau / TAC


EN ÉCOUTE SUR SPOTIFY et toutes les plateformes digitales


Pour certains, je siégeais au côté de l’Eternel lors de la Création. Il m’aurait donné le premier rôle, celui de l’Origine. Celle par laquelle tout serait né. Séparée à deux reprises, je devins le ciel puis les mers. Sans moi vous n’existeriez pas. A vos dépends et répondant aux injonctions de mon maître, je me fis toutefois destruction pendant quarante nuits et quarante jours. Par moi, vous avez pu recommencer.
D’autres estiment au contraire que les Dieux ont été inventés pour moi. C’est vrai que je fus parfois élevée au rang de divinité. Des plaines aztèques jusqu’au désert chinois en passant par les rives du Nil, certains m’honoraient pour favoriser ma venue en des temps de sécheresses. D’autres m’imploraient pour que je disparaisse lorsque la tempête ou l’inondation menaçaient.
Quelque que soit la vérité, nous nous sommes longtemps partagés le monde harmonieusement. J’étais là, à vos côtés et même en vous. Douce ou salée, calme ou furieuse, vous avez pu m’explorer. D’invincibles armadas ou d’inoffensives barques de pêcheurs me parcouraient sans distinction.
Et puis vous vous êtes enhardis. Pour abriter vos ports, vous m’avez endiguée. Pour dompter mon énergie, vous avez barré mes cours. Pour irriguer vos cultures, vous m’avez détourné de mes lits. Enfin, pour vous nourrir, vous m’avez vidé des magnifiques êtres que j’abritais.
En ce temps modernes, je vous fais à nouveau peur. Mais cette frayeur n’est encore qu’une manifestation de votre égoïsme. Je me fais rare et stérile. Peut-être vais-je me retirer du monde comme je l’ai conçu.
Parmi vous, seuls les artistes m’ont profondément respecté. Ils m’ont peint ou m’ont chanté. Beaucoup m’ont écouté. Ils ont aimé la pluie effleurant leur visage ou mes fontaines caressant leurs mains. Contemplant leur reflet à ma surface, ils ont compris que je n’étais qu’onde.
J’ai pour cela une bienveillance particulière pour les musiciens car comme eux je ne vis que par les ondes que je génère. Comme la musique, je revêts de multiples formes. Je suis vapeur comme une bagatelle, pluie telle une nocturne, étang telle une pavane, fleuve telle une sonate ou Mer telle une symphonie.


Raminta Neverdauskaité

Née à Kaunas (Lituanie) en 1970, Raminta Neverdauskaité fréquente dès l’âge de 5 ans le Gymnasium des Beaux Arts de sa ville. A 18 ans, elle entre au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou ou elle travaille successivement avec Jurij Slesarev et Larisa Dedova. A sa sortie en 1994, lui est décerné le Grand Prix. Elle obtient les Diplômes de Concertiste, Professeur et Accompagnateur–Chef de chant, ainsi que le Master des Beaux Arts avec les félicitations du jury. Elle suit les cours de perfectionnement en piano solo et musique de chambre auprès des professeurs Olga Larchenko (Moscou), Marcello Abbado (Milan), Einar Steen-Nökleberg, Maria Curcio (Londres).

Tout en poursuivant sa carrière de pianiste-interprète, elle donne des concerts en tant que soliste aux côtés de prestigieux orchestres tels que l’Orchestre de Lituanie, l’Orchestre de Moscou, le Gaudi Ensemble (Pays-Bas) et l’Orchestre de Kaunas (Lituanie), et participe à des nombreux projets artistiques prestigieux, dont des 1995 la création de festival de Thomas Mann à Nida (Lituanie). Résidant à Paris depuis 1999, Raminta Neverdauskaité poursuit son activité de concertiste et de pédagogue, elle enseigne la pratique du piano solo et collectif en privé ainsi qu’au Conservatoire de Vallée du Sud Grand Paris/Chatenay-Malabry 2001, à l’Université Sorbonne-Paris 4 de 2009 à 2014 et au Conservatoire de Draguignan depuis Janvier 2018.

Elle réalise plusieurs enregistrements à la radio et la télévision nationale de Lituanie, des Pays-Bas et à Radio France. De plus, elle est invitée chaque année à se produire en plusieurs pays européens, dont l’Allemagne et l’Italie. Elle a fondé Trio Rubato 2013. Depuis l’année 2015 elle est Vice-Présidente de l’association Résonances International, qui organise le concours international des jeunes pianistes « Résonances International » à Paris. En janvier 2017 Raminta Neverdauskaité est nommée au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.


Laurence Rigaut

Laurence Rigaut étudie le piano à Toulouse avec Simone Sabatier-Perrier et obtient entre l’âge de 13 et 15 ans les Premiers Prix de Piano, Musique de Chambre et Formation Musicale au Conservatoire de Région de Toulouse.
Elle se perfectionne ensuite au CNR de Marseille avec Jacques Rouvier avant d’entrer dans sa classe au CNSMD (Conservatoire National de Musique et de Danse) de Paris où elle obtient un Premier Prix de Piano ainsi que le diplôme de Formation Supérieure avec la mention TB. Elle travaille également la Musique de Chambre dans de nombreuses formations avec Régis Pasquier, Daria Horova, Christian Ivaldi, Amy Flammer, Itamar Golan, Hortense Cartier-Bresson. Elle participe à différents festivals et est notamment invitée en résidence à La Roque d’Anthéron en 1997 en duo de pianos.
Elle enseigne le piano au conservatoire de Châtenay-Malabry depuis 1996, étudie la composition dans la classe d’Henri Pauly-Laubry, et forme un duo avec la pianiste Frédérique du Chazaud depuis 2011.


Anastasia Voltchok

Anastasia Voltchok, titulaire d’un doctorat en arts musicaux de l’Université du Maryland et d’une médaille d’or au concours de piano Worl à Cincinnati en 2003, est née à Moscou d’une famille de pianiste et a mené une vie rythmée par la musique, les beaux-arts et une vision ouverte du monde. Larissa Dedova, Rudolf Buchbinder, Andre Watts et Santiago Rodriguez font partie de ses mentors et enseignants.

Depuis ses débuts en orchestre à l’âge de 8 ans avec le concerto d’Haydn pour piano, Anastasia Voltchok s’est produite dans toute l’Europe et aux États-Unis, acclamée par toutes les critiques.

En tournée, elle se produit avec l’Orchestre Marrinsky de Saint-Pétersbourg, l’Orchestre Symphonique d’Indianapolis, le Bamberger Symphoniker, le Hamburger Symphoniker, l’Orchestre della Svizzera Italiana, l’Orchestre Philharmonique de Sao Paolo, l’Orquesta sinfonica de Navarra, le Kremerata Baltica. Anastasia Voltchok est une artiste invitée au festival de Pâques à Moscou, au festival de piano La Roque d’Anthéron et au festival de piano Arturo Benedetti Michelangeli à Bergame et à Breschia, en Italie. Elle collabore avec des chefs d’orchestre et des solistes tels que Valery Gergiev, John Neschling, Michal Nesterowicz, Dennis Russell Davies, Roman Kofman, Gidon Kremer et Alexander Toradze.


Pavel Nersessian

Pavel Nersessian est l’un des pianistes russes les plus remarquables de sa génération. Il a été lauréat de tous les concours auxquels il a participé, dont les Concours Beethoven de Vienne, Paloma O’Shea de Santander, et le Concours de Piano de Tokyo. En 2005, il a reçu le titre d’artiste émérite de la Fédération de Russie. Pavel Nersessian enseigne au Conservatoire Tchaïkovsky de Moscou depuis 1987. Son rôle d’assistant du professeur Dorensky a été couronné de succès et grandement salué. Il a donné des cours à des élèves tels que N.Lugansky, D. Matsuev, V.Rudenko, V. Igoshina et beaucoup d’autres.
Depuis 2013, il est professeur de piano à l’université de Boston.